Nos partenaires techniques

L’ADA AURA réalise ses actions aux côtés de nombreux partenaires, parmi ceux-ci :

 

ADA France

ADA France, association régie par la loi 1901 créée en février 2013, a pour objectif de concourir par tous les moyens au développement de l’apiculture, en assurant la coordination nationale des actions des Associations régionales de développement apicole (ADA) et groupements apicoles qu’elle représente.

ADA France accompagne, par le biais de ses associations membres, les apiculteurs professionnels et pluriactifs dans l’installation et la gestion de leur exploitation et participe activement aux réflexions liées à la filière apicole dans les instances locales et nationales.

ADA France participe au développement de l’apiculture française. Ses principales missions sont :

  • Le développement de l’apiculture (installation, accompagnement dans les démarches administratives et techniques, diffusion des documents et informations techniques et économiques, etc.)
  • L’animation du réseau (regrouper et animer au plan national les structures membres)
  • Représentation du réseau (être l’interlocuteur des structures membres auprès des pouvoirs publics, contribuer à faire remonter, synthétiser et présenter dans les instances ad hoc les besoins et préoccupations du terrain)

L’ITSAP

L’Institut technique et scientifique de l’apiculture et de la pollinisation a pour objectif de concourir au développement de l’apiculture à travers l’expérimentation, la recherche appliquée, l’assistance technico-économique, l’animation, la diffusion et la formation.

L’ITSAP-Institut de l’abeille conduit des actions décidées par les représentants professionnels de la filière apicole. Ses travaux de recherche et d’expérimentation traduisent les attentes et préoccupations du terrain et concourent aux objectifs de compétitivité et de durabilité des exploitations apicoles. L’ITSAP-Institut de l’abeille contribue ainsi à l’organisation de la filière apicole, en tant qu’institut de recherche appliquée, à l’image de ce qui existe dans les autres filières agricoles.

L’Institut a également pour vocation de coordonner au niveau national les travaux de recherche et d’expérimentation menés en apiculture. Il fédère en son sein les associations régionales de développement apicole (ADA) et les groupements spécialisés, regroupés dans le Comité du réseau du développement apicole (CRDA). Il s’appuie sur le réseau des ADA, qui mettent en œuvre les expérimentations techniques sur le terrain. Son réseau couvre pratiquement tout le territoire français, y compris l’île de La Réunion.

Le SAPRA

Le SAPRA est le Syndicat des Apiculteurs Professionnels Rhône-Alpins. Il a été créé le 10 novembre 1981, afin de représenter et défendre l’apiculture professionnelle au niveau régional. Aujourd’hui, il représente et regroupe une petite centaine d’apiculteurs et d’apicultrices professionnels (temps plein, pluriactif ou en cours d’installation) et permet d’apporter la voix de la profession dans les différentes instances locales et régionales. Du fait de la nouvelle entité régionale, le SAPRA a ouvert ses adhésions aux apiculteurs auvergnats.

Être adhérent au SAPRA, c’est également rester en lien, tout au long de l’année, avec d’autres apiculteurs. Dans ce métier si particulier, il est important de rappeler le rôle crucial du réseau qui se tisse entre collègues (échange de conseil, entraides, etc…). Il est actif auprès de la nouvelle génération d’apiculteurs et d’apicultrices : une pépinière d’essaims est née en 2013 afin de faciliter l’installation de nouveaux apiculteurs et alléger ainsi la pression financière et technique due au montage du cheptel.

Le SAPRA organise des groupements d’achats afin de négocier des prix intéressants pour tous ses adhérents (pour le nourrissement, le gaufrage de la cire…).

Le SAPRA, adhérent et membre fondateur de la Fédération Française des Apiculteurs Professionnels et de l’ADARA (devenue ADA-AURA), permet à tous ses adhérents d’être membres de ces deux structures. Ceux-ci ont ainsi accès à ces structures, à leurs canaux d’informations et peuvent travailler en collectif afin d’avancer ensemble dans les problématiques rencontrées par la filière.

La FFAP édite un bulletin de liaison hebdomadaire à destination de tous ses adhérents : l’Antenne, permettant de se tenir informé de l’actualité apicole. L’’ADA-AURA communique via de nombreuses Infos Rapides sur tous les points techniques qui émaillent l’année apicole.

Président : Emmanuel REY
contact :  sapra@apipro-ffap.fr / emmanuel.rey-api@orange.fr

Le GAPS

Le Groupement des Apiculteurs Professionnels des Savoie ou « GAPS » (statut association loi 1901) a été créé en 1988 par 5 apiculteurs pour répondre collectivement à une demande de miel avec d’autres produits agricoles savoyards dû aux jeux olympiques d’Albertville. Une étiquette collective a été créée.

À partir de 1992, il est resté sans activité, et relancé en 1995 pour porter le premier (en France) dossier calamité en 1996, puisqu’il doit être porter par une structure professionnelle. A partir de cette date, plusieurs gros chantiers ont été lancé : adhésion à l’ADARA dès 1992, représentation professionnelle dans les instances agricoles des Savoie, création de la marque collective et commerciale « Reflet de nature », plusieurs manifestations commerciales grand public, travail sur la disparition du potentiel mellifère, 1 à 2 jours de formation/an des apis, présence dans les manifestations (règlement miel à Bruxelles, chrysomèle du mais, etc.) ou encore élaboration du premier contrat de filière apicole avec le Conseil Général 73-74.

En 2018, le GAPS compte 35 adhérents sur une 50aine de professionnels en Savoie et Haute Savoie. Il accueille comme adhérents les apiculteurs professionnels qui cotisent AMEXA (>200 ruches), les anciens professionnels retraités en activité, et les candidats à l’installation avec <200 ruches. Ces dernières années, il s’est structuré en commissions afin de dynamiser le syndicat et d’impliquer un plus grand nombre d’adhérents dans les projets : sanitaire, syndicalisme, communication, fraudes, environnement (observatoire environnemental) cultures dérobées, groupe d’entraide (en cas de problème de santé d’un des adhérents), achats groupés, pépinière d’essaims, formation, commercialisation.

Contact : gaps73gaps74@gmail.com / pascal.miguet@orange.fr

Le GRAPP – Groupement Régional d’Apiculteurs Pollinisateurs Professionnels de Rhône-Alpes

Le Groupement régional des apiculteurs pollinisateurs de Rhône-Alpes œuvre à la promotion de la pollinisation dirigée dans notre région. Il regroupe des apiculteurs professionnels ayant fait le choix de se spécialiser dans la pratique de l’activité de pollinisation dirigée.

Contactez Marion Guinemer de l’ADA AURA pour en savoir plus sur ce groupement.

CETA Val de Saône

L’objectif du CETA VS est de sélectionner une abeille adaptée à la production de miel en Rhône Alpes‌. L’aspect « race » n’est pas pris en compte. Les critères retenus, par ordre d’importance sont : la production de miel, le sanitaire (hors varroa), l’autonomie alimentaire, le non essaimage, la tenue de cadre, la précocité, la capacité à l’arrêt de ponte hivernal. Un test VSH  est envisagé pour les souches retenues ayant passé ces critères.
Le fonctionnement de notre plan de sélection repose sur 3 pôles géographiques (Savoie, Isère, Drôme) regroupant chacun 3 adhérents. L’apport de génétique extérieure dans les testages peut se faire sur proposition d’adhérents ou par l’achat de capillaires VSH.

Le  plan de sélection étant en remaniement important, nous ne ferons pas cette année de diffusion génétique et ne recherchons pas de nouveaux adhérents.

CETA Rhône-Alpes

Ce groupe réunit des apiculteurs qui ont souhaité travailler ensemble autour de plusieurs thématiques, la principale étant la sélection génétique. Il n’est actuellement pas ouvert à l’intégration de nouveaux membres.