Flavescence dorée

Un insecte sous haute surveillance

La cicadelle (Scaphoïdeus titanus) est l’agent propagateur d’une maladie grave de la Vigne: la Flavescence dorée.

Les comptages larvaires visent à évaluer le niveau des populations larvaires de cicadelles vectrices au pic d’émergence et peuvent conditionner le nombre de traitements. Les piégeage d’adultes permettent d’évaluer le niveau des populations d’adultes. En cas de présence conséquente, un traitement adulticide pourra être rendu obligatoire sur les secteurs concernés.

Cet insecte piqueur suceur fait l’objet d’une lutte collective et obligatoire. Des traitements insecticides sont déclenchés dans les communes concernées sur la base des résultats des suivis biologiques et de la prospection des vignobles. Ainsi, ce sont une à deux applications qui peuvent être réalisés sur les vignes.

Cas particulier des pépinières viticoles et vignes mères :  la lutte est obligatoire dans toutes les parcelles qu’elles soient ou non situées dans des zones de lutte obligatoire.

Dans les vignes-mères, la lutte contre le vecteur sera effectuée à raison de 3 applications.

Dans les pépinières viticoles: Le nombre d’applications est tel qu’il doit permettre de couvrir toute la période de présence du vecteur en fonction de la rémanence du produit.

Larve

©HYPP Zoologie (INRA)

 

Adulte

©HYPP Zoologie (INRA)

Les secteurs concernés et les dates des traitements :

Pour aller plus loin

Notre contribution à la consultation publique sur la lutte contre la flavescence dorée

Accédez à la consultation publique

Un article rédigé par l’ITSAP sur l’utilisation des produits avec mention abeille : Réglementation des pesticides : que peut répondre un apiculteur quand on le questionne sur la « mention abeille »?

Accédez à l'article

L’ensemble des informations réglementaires concernant cette lutte obligatoire sur le site de la DRAAF Auvergne Rhône Alpes.

DRAAF Auvergne-Rhone-Alpes

Votre contact pour en savoir plus :
Marion Guinemer : marion.guinemer@ada-aura.org – 06 24 00 46 59